Actualités

jeudi 22 mars 2012

Nous agissons pour les logements

Nous agissons pour

* que Neuchâtel offre un nombre suffisant de logements abordables pour tous à Neuchâtel. Signez notre initiative !

Notre ville connaît une pénurie de logements depuis plusieurs années. Si nous voulons assurer son développement, il est impératif que la collectivité publique soit une actrice principale de la construction de nouveaux logements, par exemple en constituant une coopérative immobilière. Nous devons pouvoir offrir suffisamment de logements pour répondre aux différents besoins, des familles, des étudiants ou des personnes âgées ou à mobilité réduite. La Ville doit donc consacrer une part significative de ses investissements à la construction ou l’acquisition de logements.

* que toute nouvelle construction locative comporte en principe 1/5e de logements à loyers modérés

La plupart des projets immobiliers qui se sont développés ces dernières années au travers d’investisseurs privés se sont tous concentrés sur des appartements de haut standing, offrant une plus grande rentabilité pour le propriétaire. Si cela devait continuer ainsi, certains quartiers de la ville pourraient connaître un phénomène de gentrisation (ou embourgeoisement), passant d’une offre globale d’appartements à loyers moyens ou bas à des appartements à loyers élevés. S’il est évident pour nous que tout le monde doit pouvoir se loger, nous sommes aussi en faveur de la mixité sociale, qui, évitant notamment de créer des îlots de pauvreté, constitue une pierre angulaire de la cohésion de la population.

 

mercredi 21 mars 2012

Neuchâtel, pour tous, sans privilèges

Depuis maintenant 20 ans, la gauche plurielle est majoritaire en ville de Neuchâtel. Ces deux décennies ont été marquées par de nombreux projets, comme le réaménagement du plateau de la gare, une politique énergétique qui a valu à la ville de nombreux prix, un développement des transports publics (ligne 10, ligne 11, Noctambus ou Fun’ambule) ou encore la naissance de divers évènements et lieux culturels (Case-à-Chocs, Théâtre du Passage, NIFFF, Festi’Neuch), une politique sociale, se traduisant notamment par un développement des places d’accueil pour la petite enfance, et une politique d’intégration active et novatrice. Nous voulons en effet une ville ouverte sur le monde et fière de sa diversité, comme l’a montré notre combat pour le droit le vote et d’éligibilité des étrangers.

Lire la suite...

 

page 2 de 2 -