Le groupe socialiste ne peut que saluer le budget proposé par le Conseil communal pour l’exercice 2014. Celui-ci présente, en effet, un résultat bénéficiaire, malgré la période transitoire relative à la répartition des produits de l’impôt adoptée par le Grand Conseil la semaine dernière, qui est défavorable à la Ville.

Nous constatons également avec satisfaction que les charges sont maîtrisées, connaissant même une baisse, alors que les prestations sont, elles, à la hausse. La dette, quant à elle, se réduit encore et son impact sur le compte de fonctionnement est à la baisse, avec un taux d’intérêt moyen de seulement 2,3%. La fortune, de son côté, atteindra quelques 62 millions, du jamais vu. Notre ville est ainsi prête à faire face aux exigences financières liées à l’assainissement de la caisse de pension, prévoyance.ne, et donc à respecter ses obligations d’employeur.

Mais un budget n’est pas qu’une suite de chiffres déconnectés de leurs destinations. Ainsi, ce budget 2014 marque le coup d’envoi de l’application du programme politique de la législature, qui sera à l’ordre du jour de nos discussions en janvier prochain.

C’est dans cette perspective que s’inscrivent les nouveaux postes inscrits au budget. Ceux-ci permettront notamment à notre Ville de se doter d’un véritable service de ressources humaines, dont le besoin se faisait de plus en plus pressant. Ils permettront également de développer les services offerts à la population, de poursuivre les efforts pour améliorer l’attractivité du centre-ville (notamment à travers la subvention à l’association « Un cœur en ville », l’augmentation des moyens de promotion économique et l’engagement de travailleurs sociaux hors les murs), d’encourager les énergies renouvelables et d’améliorer le suivi des investissements, par exemple.

Investissements qui, après une année 2013 particulièrement ambitieuse, se situeront dans la moyenne habituelle avec quelques 25 millions prévus pour cette année.

Un budget qui dessine une année 2014 riche en projets, que notre groupe a adopté, en remerciant les services de l’administration pour leur engagement et le travail fourni au long de cette années 2013, qui s’achève ainsi sur une note positive pour notre cité.

Matthieu Béguelin